Qui sommes nous?

La société civile: le seul renouveau viable et salvateur

Le choix de La République En Marche d'investir un grand nombre de candidats issus de la société civile n'a qu'un seul but: renouveler profondément et durablement la vie politique Française en apportant une approche neuve, un dynamisme et une compréhension des réalités du quotidien sans égal auprès de l'ensemble de nos concitoyens. C'est aussi le seul moyen de créer la dynamique nécessaire à faire avancer les idées, les projets et leur donner une réalité rapide et ancrée dans la vie réelle pour répondre aux vraies attentes de nos concitoyens. C'est dans le cadre leur expérience, de leur expertise conjointe et de leur connaissance de nos territoires au regard du fonctionnement de nos institutions que Camille Bal et Yann Gouzouguen, candidats de La République en Marche ont été investis.

Camille Bal - Candidate

camille-bal-députéeCamille BAL connait bien l’Europe. C’est à Strasbourg, capitale européenne, qu’elle a grandi et poursuivi ses études en droit. L’Europe, elle y vit, elle y travaille au quotidien. Inscrite aux barreaux de Luxembourg et Marseille, elle exerce la profession d’avocat depuis 21 ans.

Elle est issue d’un milieu modeste. Les études et le goût acharné du travail lui ont permis de s’affranchir du déterminisme social.

Camille BAL arrive à Marseille en janvier 2003, elle qui était spécialisée en droit bancaire et en droit commercial international pendant les 7 années précédentes, où elle a vécu au Grand-Duché de Luxembourg, devra s’adapter à la clientèle locale et s’orienter vers un contentieux plus généraliste.

Bon nombre de ses clients sont des particuliers ou des sociétés installées à Marignane, Vitrolles ou Carry-le-Rouet. Egalement vice-présidente de la chambre de commerce franco-turque sud, la Turquie étant un pays de l’hyper émergence aux portes de l’Europe, et selon les années, le 2ème ou 3ème investisseur en région PACA, elle est particulièrement informée des questions économiques et des difficultés liées à l’emploi. En même temps, elle œuvre de manière active au développement de l’économie locale et des emplois, en favorisant notamment l’implantation des entreprises étrangères et l’exportation des entreprises locales.

Elle jouit ainsi d’une forte implantation professionnelle dans la 12ème circonscription.

Depuis 2014, ne croyant plus en l’avenir des partis politiques traditionnels, jugés obsolètes, Camille BAL est déjà fortement convaincue que la transition politique et le renouveau viendrait de la base, du tissu associatif et de la population civile.

Elle s’investit alors pleinement dans le cadre d’une association, vecteur de démocratie locale, qui dispose d’un rôle institutionnel en matière de sécurité, de voirie de transports, de propreté et de mieux vivre ensemble. C’est un vecteur de la démocratie locale et de la solidarité entre les habitants.

En tant qu’avocate et citoyenne, elle œuvre activement en matière de sécurité et de prévention de la délinquance, un sujet qui lui tient à cœur depuis de longues années. Camille BAL est, en effet, initialement titulaire d’un DEA en Sciences Criminelles axé sur le droit pénal européen. Elle a suivi auprès du Barreau de Marseille, de nombreuses formations consacrées au droit pénal, à la sécurité, à la lutte contre la délinquance et le terrorisme. L’expérience de ses interventions, dans les commissariats, de jour comme de nuit, dans le cadre de garde à vue ou de retenues administratives, lui a permis de se forger un regard aiguisé dans le cadre du diagnostic de la criminalité et de sa prévention, et donc en matière de sécurité.

Camille BAL a aussi pratiqué pendant 5 ans la médiation pénale et civile auprès des habitants de quartiers très défavorisés, particulièrement exposés à la délinquance, afin d’y apaiser les conflits et de favoriser la paix sociale.

Elle est soucieuse du respect de l’ordre public tout en cherchant à concilier les impératifs de sécurité avec le respect de nos libertés publiques.

Le 7 mai dernier, les Français ont choisi de remettre la France en marche en portant Emmanuel Macron à la Présidence de la République, ouvrant ainsi un nouveau chapitre de notre vie politique et de l’histoire de notre pays.

Fervente soutien d’Emmanuel MACRON, dès l’annonce de sa candidature, Camille BAL souhaite s’inscrire pleinement dans cette démarche afin de soutenir notre Président, et faire partie de la majorité qui lui permettra d’atteindre les objectifs ambitieux qu’il a pour notre pays.

L’enjeu de ces élections législatives est clair : il s’agit de rompre jusqu’au bout avec le système qui a été incapable de répondre aux problèmes de notre pays depuis trente ans, parce que nous avons besoin de transformations innovantes et radicales, pas de petits ajustements.

Le vote pour sa candidature est donc une confirmation de l’orientation donnée à la France le 7 mai, un soutien à la France dans ce qu’elle peut avoir de meilleur, lorsqu’elle est rassemblée, conquérante et qu’elle a soif de l’avenir.

"J'aurai à cœur de défendre pleinement la 12ème circonscription des Bouches-du-Rhône dans sa diversité, et de bien relayer auprès du Parlement et du gouvernement les problématiques, auxquels ses habitants sont confrontés, en matière d’emploi, de formation, de tourisme et surtout de transition énergétique."

Camille Bal

 

Yann Gouzouguen - Suppléant

Yann Gouzouguen

Yann Gouzouguen 43 ans, a grandi dans plusieurs régions de France et réside aujourd’hui depuis plusieurs années à Ensuès-la-Redonne. Fils d’une mère employée de mairie et d’un père technicien dans le bâtiment, il fait ses études en classe préparatoire HEC, diplômé de Grande École, et d’un DEA universitaire britannique en gestion des Ressources Humaines et relations industrielles au Royaume-Uni. Après un passage par la Marine Nationale, il revient travailler en Angleterre plusieurs années dans la gestion de personnel chez un leader du secteur du Bâtiment, puis en France où il continue d’exercer le métier de Responsable RH Europe au sein d’éditeurs de logiciels nord-américains. En 2007, Yann quitte le salariat pour créer sa première entreprise dans l’e-commerce qu’il cède 7 ans plus tard à un groupe de distribution Français pour reprendre, sur les bancs de l'école, une formation de médiateur (médiation familiale et conventionnelle).

En 2016, il crée sa troisième entreprise dans le secteur de l’édition de logiciels pour médiateurs de consommation utilisés par les plus grandes banques et principaux groupes français de grande distribution.

Yann participe à la vie locale associative et économique de la circonscription sur laquelle il se présente. Il est Délégué de parents d'élèves, membre du Conseil d'Administration du collège public de Gignac la Nerthe et membre de la Commission à l'Education , la Santé et la Citoyenneté (l'ensemble de ces mandats sont bénévoles).

Cette vie professionnelle et d'entrepreneuriat, ponctuée de challenges, parfois de doutes, mais toujours de perpétuelle remise en question par la force des choses lui a apporté la conviction que nos vies peuvent parfois suivre des chemins différents de ceux que l'on peut imaginer au départ et que le domaine des possibles est vaste pour peu que l'on puisse un jour se voir offrir la chance de réaliser des projets puis d'aider en retour ceux qui traversent des moments plus difficiles, sans renier ses valeurs ni oublier d'où l'on vient.

Entrepreneur et défenseur de la cohésion sociale, de l'école, de nos services publics et de la protection aux plus fragiles d'entre nous, Yann Gouzouguen participe au renouveau démocratique en étant suppléant de la candidate Camille BAL.

Il ne dispose d'aucun mandat politique à ce jour ni ne cumule d'autres fonctions que celles présentées ici.

"Ma volonté est de porter la voix de l'ensemble des concitoyens de la circonscription, associations, acteurs économiques et sociaux, dans une vision de transparence et d'équité."

Yann Gouzouguen